La Marraine

MARIE-FRANCE MARCHAND-BAYLET
La Marraine de la maison de la ligue

« Cette Maison, elle, est destinée aux malades et aux accompagnants qui seraient trop éloignés et trop précaires pour assister le membre de leur famille concerné. C’est un geste de solidarité que je demande à nos concitoyens d’Occitanie et d’ailleurs. Chacun peut être touché soi-même ou dans son entourage proche, pensons-y en faisant ce geste. »

Pour quelles raisons avez-vous accepté d’être Marraine de La Maison de la Ligue ?

J’ai accepté avec plaisir et honneur d’être Marraine de cette Maison car elle correspond à un besoin crucial pour les patientes et les patients atteints de ce terrible fléau qu’est le cancer, et parce que chacune et chacun à notre place, particulièrement en cette période anxiogène, nous devons faire preuve de solidarité et de générosité envers les malades.

Il faut avoir été touché de près par cette maladie pour comprendre les dégâts qu’elle provoque sur l’estime de soi, le psychisme, l’environnement familial et professionnel et les douleurs qu’elle entraîne et, donc, la nécessité d’un tel projet, spécialement, envers les plus fragiles.

Est-ce une fierté pour vous que ce projet innovant et novateur voit le jour en Occitanie ?

Oui, c’est une fierté. Une fois encore l’Occitanie montre le chemin ! C’est un message d’espoir et de fraternité.

Quel message souhaitez-vous adresser au grand public et aux entreprises pour les inciter à soutenir ce projet ?

Les français comme les entreprises de notre pays, font, chaque année la preuve de leur générosité en direction des grandes causes. Pour ce qui concerne le cancer, l’argent récolté va essentiellement vers la recherche tant il est vrai que le seul argent public est bien loin du compte dans ce domaine.

En trois mots, que souhaitez-vous pour cette maison ?

Je souhaite que cette Maison soit une pleine réussite, une « bulle » de sérénité, d’écoute, de bienveillance et d’empathie pour toutes celles et ceux qui y séjourneront afin qu’elles et ils puisent la force nécessaire pour lutter contre la maladie et se remettre debout.