Menu

La radiothérapie :

La radiothérapie

A+ A-

La radiothérapie

Il s'agit d'un traitement locorégional des cancers. Cela signifie qu'il agit directement sur la tumeur ou sur la région où elle est située.

Elle consiste à utiliser des rayonnements appelés ausso rayons, pour détruire les cellules cancéreuses en bloquant leur capacité de se multiplier.

L'irradiation, c'est-à-dire le fait de recevoir des rayons, a pour but de détruire les cellules cancéreuses tout en préservant le mieux possible les tissus sains et les organes avoisinants.

Plus de la moitié des perosnnes atteintes d'un cancer sont traités par radiothérapie à une étape de leur parcours de soin.

On distingue la radiothérapie externe et la curiethérapie. Dans la radiothérapie externe les rayons sont émis en faisceau par une machine située à proximité du patient; les rayons traversent la peau pour atteindre la tumeur.

Dans la curiethérapie des sources radioactives sont implantées directement à l'intérieur du corps de la personne malade.

Il existe une troisième modalité de radiothérapie, la radiothérapie métabolique. Elle consiste à adminsitrer, par voie orale ou par injection intraveineuse, une substance radioactive , qui se fixe préférentiellement sur les cellules cancéreuses pour les détruire. La radiothérapiue métabolique est utilisée pour traiter certains cancers de la thyroïde, la maladie de Vasquez (maladie rare de la moëlle osseuse) et certaines métastses osseuses.

 

Quand est-elle indiquee?​

De nombreux cancers peuvent être traités à l'aide d'une radiothérapie. Ce sont notamment les cancers du sein, gynécologiques, urogénitaux, les cancers ORL, les tumeurs cérébrales, les cancers du poumon, du sang, de la moëlle osseuse et des ganglions.

Une radiothérapie est proposée en fonction du type de cancer, de son stade d'évolution et de l'état général du patient. Elle peut être utilisée dans deux buts majeurs:

  • guérir un cancer en visant à détruire la totalité des cellules cancéreuses. On parle de radiothérapie curative.
  • freiner l'évolution d'une tumeur, en traiter des symptômes (comme soulager la douleur). On parle alors de radiothérapie palliative ou radiothérapie symptomatique.

La radiothérapie peut être utilisée seule ou souvent en association avec une chirurgie ou un traitement médicamenteux (chimiothérapie, hormonothérapie ou thérapie ciblée).

Lorsqu'elle est réalisée avant la chirurgie, on parle de radiothérapie néoadjuvante ou préopératoire: elle a pour but de diminuer la taille de la tumeur, faciliter l'intervention.

Lorsqu'elle est réalisée après la chirurgie, on parle de radiothérapie adjuvante ou postopératoire: elle complète la chirurgie en détruisant les éventuelles cellules cancéreuses restantes dans le but de diminuer le risque de récidive locale.

Elle peut ausi être réalisée au cours de l'intervention chirurgicale, on parle alors de radiothérapie peropératoire: elle a pour but d'exposer directement la tumeur résiduelle ou la zone où se trouvait la tumeur à une dose unique élevée de rayons, ce qui réduit l'irradiation des tissus sains.

comment agit-elle?​

Les rayonnements abîment les cellules essentiellement au niveau de leur ADN, c'est -à-dire de la carte d'identité des cellules. L'ADN se trouve dans le noyau de chaque cellule du corps. Quand l'ADN est abîmé, les cellules ne peuvent plus se multiplier et finissent par mourir. Cette destruction n'est pas immédiate, elle se produit quand les cellules sont amenées à se diviser.

Dans la curiethérapie, les rayonnements sont issus de sources radioactives. Dans la radiothérapie externe, ils sont produits par des machines, le plus sovent un accélérateur de particules. Il existe plusieurs types de rayons qui pénètrent plus ou moins dan sle corps et y déposent leur énergie de manière différente. Les deux rayonnements les plus couramment utilisés en radiothérapie externe sont les protons ou rayons X et les électrons.